L’impact du Coronavirus sur vos visas

impact du Coronavirus

Depuis le début de l’épidémie qualifié de pandémie par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) les différents gouvernements de tous les pays ont mis en place des mesures préventives et parfois restrictives allant jusqu’à la fermeture des frontières. Mettant à mal ainsi l’activité de l’ensemble des acteurs économiques.

Les Etats Unis

Les autorités américaines ont instauré un certain nombre de mesures de restriction d’accès au territoire et /ou de confinement, en particulier pour les étrangers ayant séjourné ou transité par la Chine (hors régions administratives spéciales de Hong Kong et Macao, et Taïwan) et l’Iran dans les 14 jours précédant leur arrivée aux Etats-Unis.

Les autorités ont également décidé :
A compter du 14 mars 2020, et pendant 30 jours, l’interdiction d’entrée sur le territoire pour les personnes ayant séjourné et/ou transité dans l’un des pays de l’espace Schengen (France, Autriche, Belgique, République Tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Liechtenstein) au cours des 14 jours précédant leur arrivée sur le territoire américain.

Bien évidement ces mesures d’interdiction prévoient cependant un certain nombre d’exceptions, selon le statut des voyageurs concernés. Les ressortissants français qui sont résidents permanents ou bénéficient d’une exemption par le mariage notamment seront autorisés à entrer sur le territoire

Cela dit les mesures adoptées par les autorités américaines sont évolutives et le plus souvent d’application immédiate. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, les autorités américaines sont susceptibles de modifier, avec un très court préavis, la liste des pays et des voyageurs faisant l’objet de mesures spécifiques à l’arrivée aux Etats-Unis.

Russie

Les autorités Russes ont décrété que toutes les personnes en provenance des zones considérées par la Russie comme à risque (Chine, Corée du Sud, Iran, Italie, France , Allemagne, Espagne, Suisse, Royaume-Uni, Norvège et Etats-Unis) sont soumises à isolement obligatoire pendant quatorze jours. En application d’un décret de la Mairie de Moscou promulgué le 14 mars, cette mesure s’applique également aux personnes vivant avec ceux qui viendraient de ces zones.

Les ressortissants français prévoyant un déplacement temporaire en Russie, pour des raisons professionnelles ou touristiques, sont vivement invités à reporter leur voyage, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Canada

Les autorités locales ont instauré :
• la suspension/annulation de certains vols en provenance et vers la Chine continentale et les régions administratives spéciales (Hong Kong et Macao) et Taïwan. Il est donc recommandé de vérifier auprès de votre compagnie aérienne le statut de votre vol ;
• des mesures de détection des symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires) à l’arrivée sur le territoire (aéroports, ports, frontières terrestres) ;
• des questions supplémentaires dans le formulaire déclaratif à l’entrée sur le territoire ;
• une période d’isolement de 14 jours (domicile) pour les personnes en provenance de Chine ou ayant transité par la Chine et présentant des symptômes d’infection respiratoire.
• les autorités québécoises recommandent un isolement volontaire de 14 jours pour tous les voyageurs venant de l’étranger, quel que soit le pays, et de toutes les personnes qui présentent des symptômes de la grippe ou du rhume.

Les ressortissants français prévoyant un déplacement temporaire au Canada, pour des raisons professionnelles ou touristiques, sont vivement invités à reporter leur voyage, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Inde

Des restrictions ont été mises en place par les autorités locales. A partir du 13 mars, la validité de tous les visas tourisme est suspendue jusqu’au 15 avril. Les facilités d’accès au territoire indien pour les détenteurs de cartes OCI sont également suspendues. Les personnes souhaitant se rendre en Inde pour des raisons impératives doivent entamer une nouvelle procédure auprès des représentations diplomatiques et consulaires indiennes dans leur pays de résidence.

Les voyageurs ayant séjourné en Chine, en Italie, en Corée du Sud, au Japon, en Iran, en France en Allemagne ou en Espagne après le 15/02/2020 quelle que soit leur nationalité et la provenance de leur vol, doivent justifier d’une période de quarantaine de 14 jours effectuée au point de départ du voyage pour pouvoir accéder au territoire indien. Les autorités locales peuvent décider sans préavis des mesures supplémentaires de contrôle des flux touristiques dans certaines parties du territoire. L’accès des étrangers au Sikkim et à l’Arunachal Pradesh est suspendu.

Compte tenu de ces mesures, il est recommandé de reporter les déplacements en Inde jusqu’à nouvel ordre.

Brésil

 Les autorités brésiliennes ont annoncé que les passagers en provenance de zones à risque, dont la France et l’Italie, pouvaient faire l’objet de contrôle à leur arrivée sur le territoire (aéroports, ports, frontières terrestres), s’ils présentaient des symptômes du virus.

Il est recommandé de suivre les consignes des autorités locales. Au Brésil, le numéro de téléphone – 136 – permet d’obtenir des informations générales sur le coronavirus et le ministère de la Santé a établi une liste des hôpitaux aptes à soigner les patients atteints du virus.

Tanzanie

Les autorités tanzaniennes ont notamment mis en place des mesures de détection des cas suspects à l’arrivée dans les principaux points d’entrée du pays (aéroports notamment). Les passagers présentant des symptômes sont mis en isolement afin d’être testés et peuvent être placés en quarantaine.

Dans ce contexte, il est conseillé aux ressortissants français présentant des symptômes grippaux pouvant être assimilés aux symptômes du coronavirus de différer leur déplacement vers la Tanzanie.

Cambodge

A compter du 17 mars, et pour une durée de 30 jours, tout ressortissant étranger en provenance de France, Allemagne, Espagne, Italie et Etats-Unis, se verra refuser l’accès au territoire cambodgien.

Les personnes présentant des symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires) et ayant voyagé au cours des 14 derniers jours en Chine, ou ayant été en contact avec une personne présentant ces symptômes et ayant voyagé en Chine, doivent contacter la cellule mise en place par le ministère cambodgien de la Santé (numéro 115 -répondant en khmer-) et prendre les précautions d’usage pour ne pas contaminer l’entourage (s’isoler, rester à distance, se protéger la bouche lors de la toux, au besoin par un masque, utiliser des mouchoirs jetables, et bien se laver les mains).

Australie

Les autorités australiennes ont mis des mesures préventives pour limiter la propagation du Coronavirus en voici les détails :

  • interdiction d’entrée sur le territoire pour les étrangers ayant séjourné ou transité par la Chine continentale (hors Hong-Kong), la Corée du Sud, l’Iran et l’Italie dans les 14 jours précédents. Les résidents permanents sont exemptés de cette mesure ;
  • mise en place d’une période d’isolement individuel (à domicile) pendant 14 jours pour tous les voyageurs arrivant en Australie depuis l’étranger, quel que soient leur nationalité et leur statut de résidence dans le pays ;
  • interdiction d’entrée sur le territoire pour les bateaux de croisière provenant de ports étrangers, pour une période initiale de 30 jours à compter du 16 mars 2020.

Les ressortissants français prévoyant un déplacement temporaire en Australie, pour des raisons professionnelles ou touristiques, sont vivement invités à reporter leur voyage, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Nouvelle-Zélande

1/ Le gouvernement néo-zélandais a annoncé le 14 mars que toutes les personnes (de tout pays du monde) arrivant en Nouvelle-Zélande devront s’astreindre à une période d’isolement chez eux de 14 jours à leur arrivée, à l’exception de celles provenant de pays du Pacifique.

2/ Les personnes en provenance de Polynésie française seront astreintes à cette période d’isolement à leur arrivée.

3/ Les personnes en provenance de Nouvelle Calédonie et de Wallis et Futuna présentant des symptômes devront également observer cette période d’isolement, à leur arrivée et se signaler auprès des services de santé dédiés (Healthline : 0800 358 5453)

4/ Toutes les personnes ayant séjourné ou transité par l’Iran et la Chine continentale durant les 14 derniers jours avant leur arrivée sur le territoire se verront refuser l’entrée en Nouvelle-Zélande. Sont exemptés de cette mesure les citoyens néo-zélandais, les résidents permanents en Nouvelle-Zélande, leurs familles, les équipages, ainsi que les ressortissants australiens ou résidents en Australie. Ces personnes devront toutefois aussi s’astreindre à une période d’isolement chez eux de 14 jours si elles ont transité par la Chine durant les 14 derniers jours.

Les passagers en transit par la Nouvelle-Zélande feront l’objet d’un contrôle sanitaire accru.

Les bateaux de croisière se verront également refuser l’accostage en Nouvelle-Zélande jusqu’au 30 juin.

Les ressortissants français prévoyant un déplacement temporaire en Nouvelle-Zélande, pour des raisons professionnelles ou touristiques, sont vivement invités à reporter leur voyage, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *